Rome : la coccinelle utilisée contre un parasite qui a détruit 80% des pins parasols

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Rome : la coccinelle utilisée contre un parasite qui a détruit 80% des pins parasols
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Mikoczy, M.Chiarello, F.Crimon, A.Donadini, L.Tositti - France 3
France Télévisions

A Rome (Italie), les pins parasols sont infectés par un insecte. L'arme utilisée pour lutter contre ce redoutable parasite est la coccinelle. Mais cette guerre a un coût : 500 000 euros. 

Sur un million de pins parasols recensés à Rome (Italie), 80% sont infestés par un redoutable parasite. Alors, cet emblème de l'Italie est-il amené à disparaître ? La région mobilise une armée coccinelles pour sauver ces arbres. "Ce sont les ennemis naturels du parasite, un insecte que l'on appelle la tortue du pin, qui est en train de détruire tous les pins de Rome", explique Nicoletta, directrice de la Villa Leopardi. 

Un parasite d'origine américaine

Ce parasite d'origine américaine est apparu en 2014. Il se développe en se nourrissant de la sève de l'arbre et peut tuer un spécimen en deux ans. La coccinelle est son seul prédateur naturel. Cette bataille a un coût : sur le marché des insectes, la coccinelle coûte un euro. Pour protéger les arbres, il en faudrait un million. Cette dépense est justifiée selon tous les Romains interrogés. Cette guerre conditionne aussi la survie des forêts environnantes, qui vont jusqu'à la mer. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.