Philippines : une île sanctuaire pour les primates tarsiers

Le tarsier des Philippines est le plus petit primate existant. Il suscite la curiosité des touristes, au grand dam ce petit mammifère de 120 grammes. Le stress peut en effet le conduire au pire.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une île au beau milieu des Philippines, avec d'étranges collines et une forêt luxuriante. Un des derniers endroits au monde où vit un animal vieux de 45 millions d'années. Accroché discrètement à une branche, le tarsier est le plus vieux des primates. Il mesure à peine 15 centimètres. L'animal est extrêmement peureux. Pour ne pas l'effrayer, il faut chuchoter. Les visiteurs l'adorent.

170 hectares sanctuarisés

Au milieu de l'île, 170 hectares ont été sanctuarisés, uniquement pour les tarsiers. 300 visiteurs y accèdent chaque jour, sur un périmètre délimité. Les règles sont très strictes pour déranger l'animal au minimum. Un couple de Lyonnais ne voulait pas manquer l'occasion. À peine entré dans le parc, leur guide leur montre un premier tarsier. Ces petits mammifères ont des caractéristiques uniques au monde. Leur tête peut tourner à 180 degrés dans les deux sens. Leurs yeux sont fixes, et ils sont extrêmement territoriaux. Ils peuvent vivre jusqu'à 20 ou 25 ans. Le tarsier est tellement peureux, qu'en cas de stress intense, il se donne la mort violemment.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Le tarsier des Philippines est l\'un des plus petits primates du monde.
Le tarsier des Philippines est l'un des plus petits primates du monde. (REINHARD DIRSCHERL / AFP)