Ours dans les Pyrénées : les élus les jugent trop nombreux dans la région

Une bataille se joue entre les éleveurs et les défenseurs d'ours en France. Sont-ils trop nombreux et causent-ils vraiment plus de dégats ?

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Très récemment en Ariège, une caméra automatique a capturé des images où l'on voit un ourson avec sa mère qui en se frottant contre un arbre laissera des poils, permettant aux spécialistes de l'identifier. Avec les deux femelles introduites par hélicoptère en octobre dernier, on estime à une quarantaine le nombre d'ours dans les Pyrénées. Un chiffre qui augmente d'environ 10% par an avec les naissances. "Cela permet d'affirmer que la population se porte bien et que la restauration de la population est effectivement bien en cours", affirme Alain Reynes, le directeur de l'association ADET, Pays de l'ours.

Les élus ariégeois en colère

Les élus ariégeois sont exaspérés par la présence de l'animal. "Quand, dans un département aussi petit que l'Ariège, vous vous retrouvez avec 95% des ours présents sur l'ensemble des Pyrénées, c'est sûr que ça fait trop", lance Philippe Lacube, le président de la chambre d'agriculture de l'Ariège.

Le JT
Les autres sujets du JT
Raspoutine et Flocke, les deux ours polaires du parc Marineland d\'Antibes. 
Raspoutine et Flocke, les deux ours polaires du parc Marineland d'Antibes.  (VALERY HACHE / AFP)