Marseille : les déchets plastiques colonisent les fonds marins en Méditerranée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Marseille : les déchets plastiques colonisent les fonds marins en Méditerranée
Article rédigé par
M.Larguet, R.Michelot, E.Chartoire, C.Apiou - France 3
France Télévisions

Marseille (Bouches-du-Rhône) accueille vendredi 3 septembre le Congrès mondial de la nature, qui sera inauguré par le chef de l'Etat. Pendant une semaine, des engagements devront être pris, comme l'arrêt des rejets de plastique d'ici 2030. 

Les fonds marins, à plus de 2 200 mètres de profondeur en Méditerranée, sont jonchés de déchets plastiques, au large de Marseille (Bouches-du-Rhône). "C'est une zone ultime de la planète, et on s'attend à quelque chose d'un peu plus exotique que de trouver des décharges", déplore François Galgani, océanographe et responsable de projet à l'Ifremer. Ces bidons, gobelets, couverts en plastique, et même boîtes de conserve sont presque intacts, car la dégradation est très ralentie lorsqu'il y a très peu d'oxygène et de lumière. 

Des déchets qui finiront dans les grands fonds marins

Ces déchets se sont accumulés : "ils ont été canalisés par les canyons, ils peuvent couler au large, être transportés très très loin et après couler sur les fonds", explique le spécialiste. Ils pourront rester ainsi plusieurs centaines d'années. Cette pollution a un impact sur la biodiversité. 95% des déchets finiront sur les grands fonds marins, inaccessibles et impossible à nettoyer. Seule solution : œuvrer davantage en amont, en matière de prévention et de sensibilisation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.