Jardinage : les animaux sont blessés par les débroussaillages et tontes de printemps

Publié
Jardinage : les animaux sont blessés par les débroussaillages et tontes de printemps
France 3
Article rédigé par
A. Morel, T. Chapuzot, Ph. Ritaine - France 3
France Télévisions

Les jardiniers, qui tondent ou débroussaillent chez eux, blessent parfois involontairement des animaux. Ceux-ci sont recueillis dans un refuge à Châtellerault, dans la Vienne.  

Dans un refuge, un hérisson a été amené par un jardinier, qui l'a blessé en débroussaillant. Dans ce centre, une cinquantaine de hérissons sont pris en charge. Des bébés, âgés de seulement cinq jours, doivent être surveillés. "Sa maman est passée dans un robot-tondeuse", explique Lydia Bourdeau, qui travaille au centre de soin de la faune sauvage poitevine. Elle conseille de ne pas faire fonctionner les engins la nuit, lorsque les hérissons chassent.  

Ne pas perturber les animaux au printemps

Au printemps, il est même recommandé de ne rien faire, afin de ne pas perturber les animaux. L'agglomération de Grand Poitiers a ainsi décidé de ne pas débroussailler. "S'il n'y a pas d'enjeu particulier, d'usage, de mise en sécurité, la biodiversité est préservée. On laisse la végétation spontanément pousser", explique Thomas Rodier, de la direction nature et biodiversité du Grand Poitiers. Une petite fouine a aussi été recueillie, après la mort de sa mère, lors de l'abattage d'un arbre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.