Biodiversité : les abeilles ont aussi leur transhumance

Publié
Biodiversité : les abeilles ont aussi leur transhumance
France 3
Article rédigé par
H. Hug, J.-M. Lequertier, D. Fuet, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

La transhumance des abeilles est une tradition qui permet aux apiculteurs d’aller avec leurs ruches là où se trouvent les fleurs. Le déplacement se fait forcément de nuit. Reportage sur le plateau de Valensole, en pleine floraison de lavande.

Jean-Louis Lautard, apiculteur, est en pleine préparation de la transhumance de ses abeilles. Il le fait trois fois par an en moyenne, au rythme des différentes floraisons. L’opération est délicate, et ne peut commencer qu’à la tombée de la nuit, quand les abeilles regagnent leur nid. Les ruches sont hissées sur le camion, alors que le soleil décline. À la nuit tombée, il prend la direction du plateau de Valensole (Alpes-de-Haute-Provence), où les lavandes ont commencé à fleurir. 

Le miel de lavande, un produit très prisé

"La nuit, les abeilles ne volent pas. Il y a du frais qui arrive sur les ruches et elles restent vraiment à l’intérieur", explique l’apiculteur. À l’arrivée, il faut se dépêcher de placer les ruches à leur endroit définitif, afin que les abeilles les retrouvent. Alors que le jour se lève, les abeilles vont chercher le nectar qui fera le miel. Cette année, la récolte risque toutefois d’être légère. Pourtant, le miel de lavande est le plus emblématique de Provence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.