Alsace : y-a-t-il trop de cigognes ?

Depuis trois ans, on compte 900 couples nicheurs. Dans les villages colonisés par l'échassier, l'installation des nids sur les toitures fait grincer des dents.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La cigogne, oiseau sacré et symbole emblématique de l'Alsace. Depuis quelques années, elles envahissent les villes et les villages. Sur les toits, on trouve des nids aménagés par les communes, et des nids sauvages, qui donnent du fil à retordre aux habitants. "Les cigognes se sont installées sur le toit de chez moi et elles ont commencé à construire un premier nid", explique un habitant.

Les cigognes avaient presque disparu en Alsace dans les années 1970

Les nids construits à plusieurs reprises au même endroit en hauteur par l'échassier provoquent des désagréments sur les toitures et peuvent engendrer des problèmes de sécurité. Les nids font plusieurs centaines de kilos et sont situés sur le toit des habitations, ce qui pourrait être risqué en cas de tempête. L'échassier était considéré comme une espèce menacée dans les années 1970. En 1976, il n'y avait plus que neuf couples de cigognes en Alsace. Il y en avait plus de 1 000 en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis trois ans, on compte 900 couples nicheurs. Dans les villages colonisés par l\'échassier, l\'installation des nids sur les toitures fait grincer des dents.
Depuis trois ans, on compte 900 couples nicheurs. Dans les villages colonisés par l'échassier, l'installation des nids sur les toitures fait grincer des dents. ((Capture écran France 3))