Biodiversité : un village qui oeuvre pour l'environnement

Depuis trois ans, Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle (Corrèze) s'est engagé dans le zéro pesticide.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle, en Corrèze, il n'y a que 44 habitants, mais tous ont décidé d'être des citoyens responsables. Pas de cantonnier, mais surtout, pas de pesticides. Alors, même le maire désherbe régulièrement les rues du village. "Notre destin il est dans nos mains et donc il faut travailler. Et les herbes n'attendent pas notre repos, elles sont là et il faut travailler", estime Jean-Michel Teulière, maire de Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle.

Un environnement plus sain et plus joli

En 2014, trois ans avant que la loi l'y oblige, le conseil municipal a renoncé à l'usage de tous produits phytosanitaires à l'unanimité dans cette commune très rurale. Mieux encore : les villageois ont totalement changé la vie du cimetière. Et ils ont tout fait. Les jeunes et les moins jeunes. Ils ont terrassé, construit des murets, planté, ensemencé, là où il n'y avait que du gravier. Tous, bénévolement, pour un environnement plus sain et plus joli.
Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Bande enherbée entre un cours d\'eau et un champ (photo d\'illustration)
Bande enherbée entre un cours d'eau et un champ (photo d'illustration) (MAXPPP)