Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Sivens : Royal souhaite trouver un compromis

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
VIDEO. Sivens : Royal souhaite trouver un compromis (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Ségolène Royal a convoqué tous les interlocuteurs du barrage de Sivens alors qu'un jeune opposant au projet est décédé, dimanche 26 octobre.

La ministre de l'Écologie accueille des élus, les syndicats agricoles, les défenseurs de l'environnement ainsi que l'Agence de l'eau, au sein de son ministère, ce mardi 4 novembre au soir. L'objet du débat : le barrage de Sivens. Une retenue d'eau destinée à irriguer les terres agricoles de la vallée, notamment les producteurs de maïs. 

Un barrage trop cher ?

Ce projet controversé a un coût : 8,4 millions d'euros. Son abandon serait vécu comme un affront par les élus locaux du Tarn. "Si, demain, ce projet ne pouvait pas être réalisé, tout le travail que nous avons fait serait réduit à néant", déplore Jacques Valax, député PS du département.

Pourtant, les opposants au projet persistent : le barrage est trop cher et détruit la faune et la flore. Ils demandent alors une alternative comme la construction de mini-barrages dans les collines."Ça n'a pas été étudié dans le cadre du barrage de Sivens, car c'est le constructeur du barrage qui a fait les études. Il a écarté toutes les alternatives", note un membre du collectif "Contre le barrage de Sivens".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.