Sivens : les solutions alternatives au barrage

Le Conseil général du Tarn examine ce vendredi 6 mars deux alternatives à l'actuel projet de barrage de Sivens. Les 46 conseillers généraux du département se prononceront par un vote

Voir la vidéo
France 2

Première alternative : construire un barrage plus petit. Le projet initial prévoyait de créer une retenue d'eau de 1 500 000 m3. L'idée est de réduire ce réservoir de moitié. Ce barrage allégé serait également déplacé de quelques kilomètres en amont pour protéger les zones humides, comme l'explique Marine Marck de France 2. Avantage de cette solution : elle ne coûterait pas très cher, un peu moins de 6,5 millions d'euros. Mais elle ne plaît ni aux défenseurs ni aux détracteurs du projet actuel.

Un Sivens éclaté ?

La deuxième solution consiste à construire quatre bassins plus modestes au lieu d'un seul. L'un serait situé à Sivens même, les trois autres à proximité. Cela coûterait un peu plus cher. Les agriculteurs favorables au projet actuel sont opposés à cette solution. Même chose pour la majorité des militants écologistes.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur le site de la zone humide du Testet (Tarn), où doit être construit le barrage de Sivens.
Sur le site de la zone humide du Testet (Tarn), où doit être construit le barrage de Sivens. (REMY GABALDA / AFP)