Automobile : vers une meilleure prime écologique ?

Depuis janvier dernier, le gouvernement a mis en place une prime pour l'achat de véhicules neufs moins polluant. Premier bilan.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Terminé les véhicules diesel polluants et les vieilles voitures essence, direction la casse. Pour verdir le parc automobile, le gouvernement a mis en place une prime pour l'achat de véhicules neufs depuis janvier. Elle atteint 1 000 à 2 000 € pour l'achat d'un véhicule moins polluant qui émet moins de CO2 et jusqu'à 2 500 € pour l'achat d'une voiture électrique. Depuis le début de l'année, 250 000 voitures ont été vendues avec le bénéfice de cette prime. Les concessionnaires se réjouissent.

Doubler la prime à la casse ?

Le gouvernement souhaite aller plus loin et sollicite les constructeurs automobiles en leur demandant de mettre aussi la main à la poche, avec comme potentiel objectif de doubler le montant de cette prime. Les constructeurs pourraient ne pas y être totalement opposés en fonction des conditions. Le scandale du dieselgate a terni l'image des géants du secteur de l'automobile. Cela leur permettrait de redorer leur blason même si tous ne joueront probablement pas le jeu. Une réunion devrait avoir lieu avec le gouvernement fin novembre autour de cette surprime à la casse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures sur le parking du Mont-Saint-Michel (Manche), le 23 mars 2017. 
Des voitures sur le parking du Mont-Saint-Michel (Manche), le 23 mars 2017.  (PHOTO12 / GILLES TARGAT / AFP)