Alaska : des milliers de morses s'échouent sur une plage à cause de la fonte de la banquise

C'est la première fois que ce phénomène, lié au réchauffement climatique, se produit si tôt dans l'année.

Envrion 35 000 morses se regroupent sur une plage à Point Lay, en Alaska (Etats-Unis), le 23 septembre 2014.
Envrion 35 000 morses se regroupent sur une plage à Point Lay, en Alaska (Etats-Unis), le 23 septembre 2014. (COREY ACCARDO / NOAA / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ils arrivent par vagues entières. Des milliers de morses s'échouent sur une plage près de Point Lay, en Alaska (Etats-UInis), depuis le 20 août dernier, rappporte Slate. En cause, la fonte de la banquise qui prive ces animaux de nourriture et de refuge et les pousse à s'entasser sur cette petite île.

Ces rassemblements sont de plus en plus fréquents dans la région de Point Lay. En 2014, quelque 35 000 animaux se se regroupés sur cette même plage, fin septembre. Mais c'est la première fois que ce phénomène se produit si tôt dans l'année, souligne le Guardian (en anglais).

Des risques de maladie et de manque de nourriture

Ces rassemblements s'avèrent dangereux pour les morses du Pacifique, qui manquent de nourriture et peuvent développer des maladies, rapporte World view of global warming (en anglais), qui a signalé leur présence.

Certains risquent en outre d'être écrasés par leurs congénères si le groupe décide de se déplacer subitement, par exemple lors du passage d'un avion. Pour éviter que les animaux ne soient effrayés par les perturbations extérieures, les autorités américaines ont demandé aux curieux de se tenir à distance.