Douvres : des chauffeurs se préparent à passer Noël dans leur cabine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Douvres : des chauffeurs se préparent à passer Noël dans leur cabine
France 2
Article rédigé par
D. Schlienger, L. Pekez, C. Madini - France 2
France Télévisions

Un Noël amer se dessine pour de nombreux chauffeurs routiers toujours coincés à Douvres (Royaume-Uni). Malgré la réouverture des frontières entre le Royaume-Uni et la France, des milliers de poids lourds attendent toujours d'embarquer sur un ferry ou dans un train. 

Au port de Douvres (Royaume-Uni), les chauffeurs routiers ont fêté la délivrance à coups de klaxon, après plus de trois jours à l'arrêt à patienter. Le trafic peut reprendre, mais au compte-goutte, le temps de tester tout le monde. Dans la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 décembre, 26 pompiers et bénévoles de la sécurité civile française sont arrivés en renfort. Ils multiplient les tests. 

La solidarité s'organise  

Il y a toujours des kilomètres de bouchons pour pouvoir accéder à l'embarcadère. Certains perdent espoir. "J'ai rien pour célébrer, mais ma femme m'attend à la maison, c'est ça qui me fait tenir", confie un chauffeur. Un routier français s'est même testé lui-même sous les yeux des secouristes britanniques. Malgré son test négatif, il est toujours coincé à huit kilomètres des ferries. "J'y crois plus, donc je ne pense pas faire Noël ce soir à la maison", déplore Christophe Couvreur. À Douvres, la solidarité s'organise autour de ces naufragés de la route.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.