Cet article date de plus de douze ans.

Des quantités "importantes" d'eau gelée ont été découvertes sur la Lune, a annoncé vendredi la Nasa

Dans un cratère "de 20 à 30 mètres, nous avons trouvé l'équivalent d'au moins une dizaine de seaux de 7,5 litres chacun", a déclaré Anthony Colaprete, le responsable scientifique de la mission.Un autre membre de l'équipe, Gregory Deloy, de l'Université de Californie, a jugé cette découverte "extraordinaire" et "majeure".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les cratères lunaires ont préservé des matériaux plusieurs milliards d'années selon le responsable de la mission (F2)

Dans un cratère "de 20 à 30 mètres, nous avons trouvé l'équivalent d'au moins une dizaine de seaux de 7,5 litres chacun", a déclaré Anthony Colaprete, le responsable scientifique de la mission.

Un autre membre de l'équipe, Gregory Deloy, de l'Université de Californie, a jugé cette découverte "extraordinaire" et "majeure".

"C'est exaltant, cela montre une nouvelle image de la Lune ", a-t-il ajouté. Lors de la mission effectuée le 9 octobre, la Nasa a envoyé la sonde LCROSS (Lunar CRater Observation and Sensing Satellite) s'écraser dans un cratère, appelé Cabeus, près du pôle sud de la Lune, afin d'étudier les projections de matériaux ayant résulté de l'impact.C'est de cette manière que l'eau a été découverte.

La Nasa avait sélectionné cette région près du pôle sud de la Lune pour y chercher de l'eau après qu'une autre sonde eut détecté précédemment d'importantes émanations d'hydrogène, qui peut se traduire par la présence de glace. "C'est un peu comme quand on découvre du pétrole en faisant des forages, quand on en trouve à un endroit il y a de plus grandes chances d'en trouver aussi pas très loin", a par ailleurs expliqué Peter Schultz, professeur de géologie à l'Université Brown et membre de l'équipe scientifique.

Le programme Constellation
Cette découverte pourrait aussi conforter le maintien de l'objectif du programme Constellation de retour des Américains sur la Lune vers 2020. Le devenir de Constellation est toutefois incertain pour des raisons budgétaires, une commission d'experts créée par le président Barack Obama, vient de rendre un rapport offrant différentes options d'exploration habitée.

Anthony Colaprete a également indiqué que "d'autres analyses des données recueillies vont être faites". Il a ajouté que ces données indiquent la présence de "substances intriguantes".

"Les cratères lunaires ont collecté et préservé des matériaux pendant plusieurs milliards d'années", a relevé ce chercheur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.