Cet article date de plus de dix ans.

Des militaires français patrouillent au Mali à la recherche des otages enlevés cette semaine

Des soldats français ont été vus aux côtés de l'armée malienne dans le nord du pays. C'est dans cette région que deux Français ont été enlevés dans la nuit de mercredi à jeudi. La zone est classée en zone rouge par la France.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est une information de l'Agence France Presse.  Des militaires français se trouvent actuellement sur le terrain dans le nord du Mali. Ils patrouillent avec des soldats de l'armée Malienne dans la région d'Hombori. C'est dans ce secteur qu'ont été enlevés cette semaine les deux géologues français qui travaillaient là-bas pour le compte d'une cimenterie.

Les soldats français se trouvaient déjà au Mali. Ils sont actuellement basés à Sévaré non loin d'Hombori et participent à des actions de formation des soldats d'élite de l'armée malienne. Toujours d'après le journaliste de l'AFP, ils seraient ainsi une dizaine à traquer les ravisseurs des deux ressortissants français.

Le nord Mali, un territoire aux mains d'Aqmi

A priori, les militaires recherchent des combattants d'Aqmi, même si Al-Qaida au Maghreb islamique n'a pas pour l'heure revendiqué le double enlèvement. Mais il faut savoir que le nord Mali est connu pour servir de base aux terroristes. Les autorités françaises ont classé tout le secteur en zone orange et rouge ce qui signifie que les voyages y sont strictement déconseillés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.