Cet article date de plus de dix ans.

De violentes pluies s'abattent depuis une semaine sur l'Amérique centrale : le bilan actuel est de 81 morts.

-150 000 sinistrés ont perdu leur maison ou leur récolte. Les deux pays les plus touchés sont le Guatemala et le Salvador.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Dans la ville de Villa Canales, au Guatemala, dimanche 16 octobre. (JOHAN ORDONEZ / AFP)

-150 000 sinistrés ont perdu leur maison ou leur récolte. Les deux pays les plus touchés sont le Guatemala et le Salvador.

Au Guatemala, où plus de 110 000 personnes ont été affectées, selon le président Alavro Colom, l'état de catastrophe naturelle a été décrété. Les estimations de pertes de récoltes de maïs et haricot, cultivés par des paysans qui exploitent de minuscules parcelles pour leur propre consommation, augmentent également, alors que 15% de la population (environ 2 millions de personnes) souffrent de malnutrition au Guatemala.

Face à l'ampleur des dégâts, le président vénézuélien Hugo Chavez a proposé samedi son aide aux pays touchés. "Nous devons leur venir en aide (...) Ce sont des pays très pauvres", a expliqué le président socialiste.

L'Amérique centrale est considérée par les Nations unies comme l'une des régions les plus affectées par les conséquences du changement climatique. Les catastrophes naturelles y ont jusqu'à présent causé en 40 ans plus de 50 000 morts et des dizaines de millions de dollars de dégâts, selon des études univeristaires européennes et latino-américaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.