Cuba : Raul Castro appelle au "dialogue respectueux" entre Cuba et Etats-Unis dans son discours d'adieu

A bientôt 90 ans, le frère de Fidel Castro prend sa retraite. Miguel Diaz-Canel, 60 ans, devrait lui succéder au terme du congrès du Parti communiste, le parti unique sur l'île.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Raul Castro et Miguel Diaz Canel à la Havane (Cuba), le 21 décembre 2019. (YAMIL LAGE / AFP)

D'ici quelques jours, plus aucun Castro ne sera au pouvoir à Cuba. Le congrès du Parti communiste, qui s'ouvre vendredi 16 avril, doit mettre fin à six décennies de règne d'une fratrie qui laisse désormais place à une nouvelle génération. Après la mort de Fidel Castro en 2016, le départ en retraite de Raul Castro, âgé bientôt de 90 ans, qui passe le relais à Miguel Diaz-Canel, tourne une page historique pour l'île et ses habitants, dont presque tous n'ont jamais connu d'autre famille dirigeante que celle des célèbres révolutionnaires.

"Je confirme, à ce congrès du parti, la volonté de nouer un dialogue respectueux, une nouvelle forme de relations avec les Etats-Unis sans prétendre que, pour y arriver, Cuba renonce aux principes de la révolution et du socialisme", a déclaré le dirigeant vendredi. "En ce qui me concerne, ma tâche (...) s'achève, avec la satisfaction d'avoir rempli mon rôle et avec confiance en l'avenir de la patrie", a indiqué Raul Castro. La désignation de Miguel Diaz-Canel comme nouveau premier secrétaire, poste le plus important à Cuba, devrait avoir lieu lundi, au dernier jour du congrès.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.