VIDEO. Crash du MH17 : la conversation qui mettrait en cause les séparatistes prorusses

Les services secrets ukrainiens ont intercepté et présenté jeudi soir un enregistrement audio qui incriminerait, selon eux, deux chefs séparatistes dans le crash du Boeing 777 dans l'est du pays. Un document difficile à authentifier. 

APTN

"En fait, on est sûr à 100% qu'il s'agit d'un avion civil..." Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont publié jeudi 17 juillet dans la soirée l'interception de ce qu'ils ont présenté comme une conversation entre deux chefs séparatistes prorusses après l'examen du lieu du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines.

"Des débris, des sièges, des corps"

Dans cette conversation, les deux personnes parlent de l'avion découvert dans l'est de l'Ukraine. "Il y a des débris, des bouts de supports, des sièges, des corps", décrit l'un d'eux.

Le chef des services de sécurité ukrainien Valentin Nalyvaïtchenko a organisé dans la soirée une conférence de presse pour souligner que ces conversations "d'officiers du GRU (renseignement militaire russe) avaient été interceptées et transcrites en conformité avec la loi". Mais le document est difficile à authentifier.

Les experts du renseignement américain ont indiqué que l'avion a été abattu par un missile sol-air, mais ont reconnu qu'ils n'en connaissaient pas encore l'origine.

La conversation entre deux chefs rebelles de l\'est de l\'Ukraine.
La conversation entre deux chefs rebelles de l'est de l'Ukraine. (APTN)