Crash du vol MH17 : une journaliste de Russia Today démissionne

Sarah Firth, basée à Londres, ne cautionne pas la couverture du crash, sur fond de conflit russo-ukrainien, par la chaîne proche du Kremlin.

Capture d\'écran du tweet par lequel Sara Firth annonce sa démission de Russia Today, le 18 juillet 2014.
Capture d'écran du tweet par lequel Sara Firth annonce sa démission de Russia Today, le 18 juillet 2014. (SARA FIRTH / TWITTER)

"Tous les jours, nous mentons." La journaliste Sara Firth, qui travaillait pour la chaîne Russia Today, a démissionné vendredi 18 juillet, rapporte Buzzfeed (en anglais). En cause, la couverture par cette chaine proche du pouvoir russe du crash du vol MH17 en Ukraine.

"Quand la nouvelle est arrivée, je suis allée dans la rédaction et j'ai vu comment nous étions en train de couvrir cette information. J'ai su que je devais partir, raconte-t-elle. Il n'y avait aucun respect des faits. Nous avons diffusé des témoignages accusant le gouvernement ukrainien." Sur Twitter, elle ironise sur la règle n°1 de la chaine : "C'est TOUJOURS la faute de l'Ukraine."

"Ils flirtent avec le mensonge"

Autre motif de colère, l'évocation par un correspondant de la chaîne d'un précédent crash d'avion civil impliquant l'armée ukrainienne. "Il a dit que cela valait le coup d'en parler. Non ! C'est typique de Russia Today, ils flirtent avec le mensonge", poursuit-elle. "Je ne pouvais plus faire ça. Tous les jours, nous mentons et nous trouvons des méthodes sexys pour le faire", dénonce la jeune femme.

Ce n'est pas la première fois qu'une journaliste claque la porte de Russia Today. En mars, l'Américaine Liz Wahl avait démissionné en direct pour protester contre la politique du Kremlin en Ukraine, rappelle Europe 1.