Crash du MH17 : l'hommage d'une hôtesse au sol

L'une des hôtesses au sol de la Malaysia Airlines a publié sur sa page Facebook un émouvant message dans lequel elle raconte les derniers instants des passagers en partance pour Kuala Lumpur. Quelques heures plus tard, les 298 occupants du vol MH17 disparaissaient dans le crash de l'appareil.

(Les hommages sont nombreux à travers le monde depuis le crash de jeudi dernier © Reuters)

"Reposez en paix, chers passagers et membres d'équipage ". C'est ainsi que Renuka Manisha Virangna Birbal, hôtesse au sol de la compagnie Malaysia Airlines à Amsterdam, conclut son message posté ce lundi sur sa page Facebook. Depuis, plus de 10.000 personnes l'ont partagé sur le réseau social, accompagné d'une photo immortalisant les centaines de bouquets de fleurs déposés hors de l'aéroport en hommage aux 298 victimes du crash du vol MH17.

Dans ce message, écrit en néerlandais puis en anglais, l'hôtesse raconte les derniers instants avant l'embarquement, jeudi dernier. Elle décrit des scènes traditionnellement sans grand intérêt, sauf que là, quelques heures plus tard, un missile abattait l'appareil dans le ciel ukrainien.

"La dernière fois que je les ai vus, je leur ai souhaité un vol agréable "

Sous ses yeux, des familles, anonymes, des passagers avec lesquels elle a pu échanger quelques mots. "Maman, quand est-ce qu'on reverra nos valises ? ", demande ainsi un enfant inquiet. Ou encore "un homme qui va commencer une nouvelle vie en Malaisie, une famille déposée au comptoir par les grands-parents pour les premières vacances des enfants dans un pays lointain "... Sous ses yeux, "un couple de jeunes mariés, qui partent pour leur lune de miel, une magnifique petite fille, dans les bras de sa maman, son père derrière avec la poussette. Elle est tellement belle, moitié malaisienne, moitié néerlandaise, avec de grands yeux ".

Dans les propos de l'hôtesse, aujourd'hui sous le choc, toute l'incrédulité d'avoir assisté à des scènes si banales, mais devenues tellement importantes. "Un dernier au-revoir à l'équipe, à la prochaine ! Et nous enlevons la passerelle de l'appareil ", écrit-elle. Puis : "La dernière fois que je les ai vus, je leur ai souhaité un vol agréable ".