VIDEO. Corée : les réfugiés du Nord ne croient pas à la paix

Les dirigeants coréens se sont rencontrés la semaine dernière, pour discuter de paix et de dénucléarisation. Mais les réfugiés nord-coréens sont sceptiques.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

"S'il fait ce qu'il promet, tout ira bien, mais je pense que c’est peu probable", lance un ancien habitant de Corée du Nord, dans un reportage norvégien. Il n'est pas le seul à douter des propos de Kim Jong-un, qui promet la réconciliation avec la Corée du Sud. Depuis un sommet historique entre les deux dirigeants, vendredi 27 avril, Pyongyang a fait de nombreux gestes de paix envers son voisin du Sud, notamment remettre les horloges à la même heure ou encore démonter les haut-parleurs de propagande à la frontière.

Mais tous les Coréens ne sont pas convaincus. Les réfugiés ayant fui le régime des Kim sont les plus sceptiques. "Comme je suis une réfugiée nord-coréenne, je connais bien le pays. J'ai peur qu’il change d'avis", explique une femme qui s'est échappée il y a cinq ans.

La paix n'enraye pas la faim

Ces réfugiés reprochent surtout à Kim Jong-un de ne pas s'occuper des véritables problèmes au Nord, comme la faim et les mauvaises conditions de vie. "Qu’est-ce qui a été amélioré pour le peuple nord-coréen ? Est-ce que les problèmes de droits de l’homme ont été résolus, ou est-ce que le niveau de vie en Corée du Nord s’est amélioré ?" s'agace Lee Ae-ran.

Les actions militantes se poursuivent depuis la Corée du Sud. Depuis 2015, des groupes de réfugiés et d'activistes remplissent des bouteilles en plastique de clés USB pleines de musiques et de films, d'argent et surtout de riz. Ils les jettent en direction des rivages du Nord. "Même quand deux dirigeants mangent la meilleure des nourritures, il y a beaucoup de gens en Corée du Nord qui meurent de faim", dénonce Kim Yong-hwa, président de l’Association des réfugiés nord-coréens.

Des réfugiés nord-coréens jettent regulièrement des bouteilles en direction de leur ancien pays. Elles contiennent des films, de la musique, de l\'argent et surtout de la nourriture.
Des réfugiés nord-coréens jettent regulièrement des bouteilles en direction de leur ancien pays. Elles contiennent des films, de la musique, de l'argent et surtout de la nourriture. (ED JONES / AFP)