Un soldat nord-coréen fait défection et franchit la frontière avec la Corée du Sud

Aucun coup de feu n'a été tiré dans sa direction alors qu'il traversait la zone de démarcation entre les deux pays.

Des soldats sud-coréens montent la garde à l\'intérieur de la zone démilitarisée qui marque la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, le 18 avril 2018.
Des soldats sud-coréens montent la garde à l'intérieur de la zone démilitarisée qui marque la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, le 18 avril 2018. (KIM HONG-JI / REUTERS)

Un soldat nord-coréen a fait défection pour la Corée du Sud, samedi 1er décembre, en franchissant la frontière lourdement gardée entre les deux pays. Il "a été repéré en train de franchir la ligne de démarcation militaire" par des soldats sud-coréens, a affirmé l'état-major interarmées sud-coréen (JCS). "Le soldat est sain et sauf sous notre garde."

Plus de 30 000 Nord-Coréens ont fui leur pays, mais il est très rare qu'ils traversent directement la zone démilitarisée. Cette défection intervient alors que les deux Corées sont engagées dans un délicat processus de rapprochement. Séoul et Pyongyang ont commencé à démilitariser la frontière, retirant des mines et détruisant des postes de garde.

Aucun coup de feu n'a été tiré en direction de ce soldat, contrairement à novembre 2017, lorsqu'un soldat du Nord avait franchi sous une pluie de balles la frontière, dans le village de Panmunjom, dans la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule.