Rapprochement intercoréen : les Coréens de France espèrent une réconciliation

Les 23e Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud, vont-ils sceller le rapprochement entre les deux Corée, officiellement toujours en guerre ? Les Coréens de France veulent y croire.

Voir la vidéo
France 3

La plus belle vue de Paris dans le salon, mais la Corée toujours dans le cœur. La famille Woo a quitté Séoul il y a un an et s'est installée en France. Depuis hier, vendredi 9 février, elle ne rate rien des Jeux olympiques de Pyeongchang. Les exploits sportifs, bien sûr, mais surtout les coulisses des JO, où se joue un rapprochement entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.

L'espoir d'une réconciliation

Les signes d'apaisement se multiplient : une poignée de main historique entre la sœur de Kim Jong-un et le président sud-coréen, la signature d'un texte engageant les deux pays sur la voie de la réconciliation et des athlètes nord et sud-coréens défilant sous un même drapeau. Au pied de l'immeuble de la famille Woo, l'une des plus célèbres épiceries coréennes de Paris. Nous y retrouvons Miji Yoon. Sa grand-mère nord-coréenne n'a pas eu la chance de voir la paix de son vivant, alors la jeune vendeuse s'accroche à cet espoir de réconciliation, même imparfaite. Miji Yoon et la famille Woo espèrent être la génération qui signera la paix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les athlètes de la Corée du Nord et de la Corée du Sud ont défilé ensemble lors de la cérémonie d\'ouverture des Jeux olympiques d\'hiver, à Pyeongchang, le 9 février 2018.
Les athlètes de la Corée du Nord et de la Corée du Sud ont défilé ensemble lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver, à Pyeongchang, le 9 février 2018. (MAXPPP)