Corée du Nord : Kim Jong-un présente ses excuses après avoir abattu un Sud-Coréen

Jeudi, un militaire sud-coréen ayant tenté de rejoindre la Corée du Nord a été abattu et sa dépouille brûlée par l'armée nord-coréenne alors qu'il tentait de faire défection.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, le 5 septembre 2020 en Corée du Nord. (KCNA VIA KNS)

Il est désolé. Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un a présenté ses excuses pour le meurtre d'un Sud-Coréen dans ses eaux territoriales, a déclaré vendredi 25 septembre la présidence sud-coréenne, selon l'agence de presse Yonhap. Kim Jong-un aurait ainsi qualifié cet événement d'"affaire honteuse" et s'est excusé pour "avoir déçu le président Moon Jae-in et les Sud-Coréens", a rapporté Yonhap citant la présidence sud-coréenne.

Les faits se sont produits le 24 septembre. Un militaire sud-coréen a fait défection, quittant un navire patrouilleur pour rejoindre la Corée du Nord à la nage. Selon la Corée du Sud, "il a été abattu dans l'eau" puis "les soldats nord-coréens ont versé de l'essence sur son corps et l'ont brûlé dans l'eau". Les militaires auraient ainsi mis le feu à son cadavre pour prévenir tout risque de contamination au coronavirus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.