La Corée du Nord inquiète le reste du monde

La communauté internationale dénonce l'essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord. Le Conseil de sécurité de l'ONU a été convoqué en urgence.

FRANCE 3

Dans les rues de Pyongyang ce 6 janvier, la nouvelle est célébrée avec fierté. La télévision nord-coréenne vient d'annoncer le test d'une bombe H miniaturisée, bien plus puissante qu'une bombe atomique ordinaire. À Séoul, en Corée du Sud, les sismologues ont mesuré une secousse d'une magnitude de 4,8. Le Japon a tout de suite envoyé des avions mesurer la radioactivité. Tokyo parle de menace grave, Washington condamne une provocation, et même la Chine a officiellement protesté.

Coup de bluff ?

Des experts en nucléaire demeurent sceptiques. L'explosion enregistrée serait beaucoup moins puissante que celle provoquée par une bombe H. S'agit-il d'un coup de bluff de la Corée du Nord pour négocier avec la communauté internationale ? Pour Olivier Guillard, chercheur à l'Institut de relations internationales et stratégiques, Pyongyang "aimerait bien être réinsérée dans le concert des nations, mais s'y prend mal, par le biais de menaces, de chantages. C'est le mode opératoire classique de la diplomatie nord-coréenne".
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Kim Jong-un inspecte un concours de feux d\'artifices, en Corée du Nord, sur cette photo publiée le 5 janvier 2016 par l\'agence nationale de presse nord-coréenne.
Kim Jong-un inspecte un concours de feux d'artifices, en Corée du Nord, sur cette photo publiée le 5 janvier 2016 par l'agence nationale de presse nord-coréenne. (KNS / KCNA)