La Corée du Nord annonce avoir tiré un nouveau "projectile tactique guidé" en mer du Japon

L'agence officielle nord-coréenne KNCA a précisé que les deux projectiles, qu'elle s'est gardée de qualifier de missiles, avaient atteint leurs cibles à 600 kilomètres des côtes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le leader nord-coréen Kim Jong-Un lors d'une cérémonie d'inauguration de la construction d'une résidence de mille appartements à Pyongyang, le 23 mars 2021. (KCNA VIA KNS / AFP)

La Corée du Nord a annoncé, vendredi 26 mars, avoir tiré la veille un "projectile tactique guidé" en mer du Japon. Ce projectile était doté d'un moteur à carburant solide, selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Le tir a été supervisé par le haut responsable Ri Pyong Chol, qui a déclaré que ce test était "d'une grande importance pour améliorer les capacités militaires du pays".

Le régime de Pyongyang a tiré jeudi deux engins depuis sa côte Est, qui ont été qualifiés par le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, de "missiles balistiques". La Corée du Nord fait l'objet de sanctions internationales à cause de ses programmes d'armes, et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies lui interdisent notamment de développer des programmes de missiles balistiques. Le président américain, Joe Biden, a estimé que la résolution 1718 de l'ONU avait "été violée par ces missiles qui ont été testés".

L'agence KCNA a précisé que les deux projectiles, qu'elle s'est gardée de qualifier de missiles, avaient atteint leurs cibles à 600 kilomètres des côtes et pouvaient emporter chacun une charge utile de 2,5 tonnes. Le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun a publié des photos sur lesquelles des officiels ne portant pas de masques se congratulent et applaudissent après les tirs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.