Corée du Nord : un essai nucléaire qui menace l'Asie ?

Ce mercredi 6 janvier, la Corée du Nord assure qu'elle a mené "avec succès", un test de bombe hydrogène.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Corée du Nord a annoncé ce mercredi avoir mené "avec succès", un test de bombe hydrogène. Une nouvelle qui suscite l'inquiétude. "Tous les satellites d'observation tournent autour de ce pays qui est l'un des plus secrets, l'un des plus fermés du monde. Que voit-on ? Un complexe nucléaire principal, Yongbyon, à une centaine de kilomètres de la capitale Pyongyang. La Corée du Nord posséderait au moins une dizaine de bombes atomiques, elle a même annoncé qu'elle était désormais capable de miniaturiser ses bombes, de les rendre plus petites pour pouvoir les monter sur des missiles. C'est invérifiable", explique Étienne Leenhardt. 

Essais moins fructueux

Les nord-coréens ont prouvé qu'ils étaient capables d'atteindre un rayon de 1 500 à 2 000 kilomètres autour de la Corée du Nord, "ce qui en théorie leur permet d'atteindre la Corée du Sud, le Japon et même certaines bases américaines dans l'océan pacifique, et ils ont réalisé des essais beaucoup moins fructueux pour aller au-delà de 1 500 à 2 000 kilomètres", souligne aussi le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ko Yun-Hwa, administrateur du service météorologique sud-coréen, présente les relevés d\'activité sismique après l\'annonce d\'un essai nucléaire nord-coréen, le 6 janvier 2016 à Séoul (Corée du Sud).
Ko Yun-Hwa, administrateur du service météorologique sud-coréen, présente les relevés d'activité sismique après l'annonce d'un essai nucléaire nord-coréen, le 6 janvier 2016 à Séoul (Corée du Sud). (YONHAP / YONHAP / AFP)