Haut-Karabakh : histoire de la disparition d'une république

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Haut-Karabakh : histoire de la disparition d'une république
Haut-Karabakh : histoire de la disparition d'une république Haut-Karabakh : histoire de la disparition d'une république (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.De Chalvron, J.Montupet, B.Jequel
France Télévisions
France 2
Après plus de 30 ans d'existence, la république arménienne auto-proclamée du Haut-Karabakh n'a pas d'autre choix que d'acter sa disparition.

Au 1er janvier 2024, le territoire du Haut-Karabakh retournera dans le giron de l'Azerbaïdjan. Au début de l'union soviétique, en 1921, Staline crée les frontières des républiques socialistes soviétiques parmi lesquelles l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Le Haut-Karabakh, peuplé à 95% d'Arméniens, est donné à l'Azerbaïdjan.

Une nouvelle offensive de l'Azerbaïdjan

En 1988, les Arméniens du Haut-Karabakh manifestent et demandent leur rattachement à l'Arménie. À la chute de l'union soviétique, en 1991, ils autoproclament l'indépendance de la république du Haut-Karabakh. Soutenus par l'Arménie, les séparatistes gagnent la guerre. Un cessez-le-feu est signé en 1994. L'Arménie prend le contrôle des zones autour de l'enclave séparatiste. En septembre 2020, l'Azerbaïdjan fait la démonstration de sa supériorité militaire. Il y a dix jours, le pays a lancé une nouvelle offensive, poussant des dizaines de milliers de réfugiés à quitter le Haut-Karabakh.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.