Plan de sauvetage: le président chypriote se rend à Bruxelles

Les députés chypriotes ne se réuniront pas avant la réunion des ministres des Finance de l'Eurogroupe prévue dimanche.

Le président chypriote Nicos Anastasiades, le 15 mars 2013, à Bruxelles.
Le président chypriote Nicos Anastasiades, le 15 mars 2013, à Bruxelles. (GEORGES GOBET / AFP)

Devant l'urgence, le président chypriote Nicos Anastasiades va se rendre à Bruxelles samedi 23 mars. Il devrait y être à la mi-journée pour des discussions avec les dirigeants de l'Union européenne sur le plan de sauvetage de l'île méditerranéenne, rapporte l'agence officielle CNA. "Les leaders de partis et le président partiront pour Bruxelles à la mi-journée pour des pourparlers avec la direction de l'UE, et en fonction du résultat de ces contacts (...), le Parlement examinera la taxe sur les dépôts bancaires soit cette nuit, soit demain matin", indique l'agence.

Vendredi, les parlementaires ont commencé à voter le plan de sauvetage. Paralysée depuis une semaine, Chypre doit parvenir à un accord avant lundi pour éviter la faillite. Selon une source parlementaire à l'agence Reuters, les 56 députés chypriotes ne se réuniront toutefois pas avant la réunion des ministres des Finance de l'Eurogroupe prévue ce dimanche.

Depuis le rejet par les députés d'un projet de taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires, Chypre doit parvenir à un accord sur les moyens de trouver les quelque six milliards d'euros nécessaires pour compléter le plan de sauvetage financier de 10 milliards d'euros négocié samedi dernier avec ses partenaires européens.