Chypre mise sur les casinos pour relancer son économie

L'idée a été suggérée par le président chypriote Nicos Anastasiades.

Des machines à sous dans un casino de Kyrenia, sur la partie turque de l\'île de Chypre, le 7 mai 2003.
Des machines à sous dans un casino de Kyrenia, sur la partie turque de l'île de Chypre, le 7 mai 2003. (LAURA BOUSHNAK / AFP)

En pleine tourmente financière, Chypre cherche des solutions pour relancer son économie amputée de la seule jambe sur laquelle elle reposait : les banques. Le président chypriote, Nicos Anastasiades, a indiqué dimanche 31 mars, dans une interview au journal chypriote Phileleftheros, qu'il misait sur l'ouverture de casinos pour redynamiser l'île, rapporte le site du quotidien britannique The Guardian (en anglais). Il se heurte ainsi à l'église orthodoxe, le plus important propriétaire foncier du pays, qui s'est toujours opposée à l'ouverture de ce type d'établissements.

En effet, pour l'instant, les casinos se trouvent sur la partie turque de l'île. Des agences de voyages d'Istanbul organisent même des "séjours casino" à partir de 300 euros dans cette partie de l'île contrôlée par la Turquie depuis l'intervention de l'armée turque et la partition de Chypre, en 1974.

Nicos Anastasiades espère également attirer de investisseurs à Chypre en exonérant d'impôts les bénéfices des entreprises qui y seraient réinvestis.