Xi Jinping président à vie en Chine : "On ne voit pas la véritable réaction de la population"

Le parlement chinois, à une très grande majorité communiste, a aboli dimanche la limitation des mandats présidentiels, permettant ainsi à Xi Jinping une présidence à vie. 

Le Palais des peuples, où les députés chinois ont voté en faveur d\'un changement de Constitution permettant une présidence à vie pour Xi Jinping.
Le Palais des peuples, où les députés chinois ont voté en faveur d'un changement de Constitution permettant une présidence à vie pour Xi Jinping. (DOMINIQUE ANDRE/RADIO FRANCE)

Avec ce vote permettant au président Xi Jinping de rester chef de l'État au-delà de 2023, le parti communiste chinois assure qu’il respecte la voix de la population. Le parlement chinois a mis fin dimanche 11 mars à la limitation des mandats présidentiels. Dans les couloirs de l’imposant palais du Peuple, on ne trouve que des partisans de la révision de la Constitution de 1982, dans laquelle Deng Xiaoping, l’homme de l’ouverture de la Chine, avait fait voter un amendement qui limitait l’exercice présidentiel à deux mandats.

Le "voeu du peuple"

"Je crois que cette modification constitutionnelle est nécessaire, explique Wang Qian Guo, l'un des délégués du parti communiste au Parlement chinois. Chaque pays doit re-corriger constamment sa Constitution par rapport a sa propre situation. La Chine a fait des progrès réguliers depuis ces dernières années sous la direction du secrétaire général Xi Jinping. C'est le voeu du peuple, c'est la manifestation de la volonté du peuple", poursuit-il.

Les voix de l'opposition éteintes

Wu Qiang, chercheur indépendant et spécialiste des mouvements sociaux, observe des réactions de mécontentement au sein de la société civile chinoise.

Pour la plupart des intellectuels, et même pour des fonctionnaires de Pékin, cette modification constitutionnelle est dure à avalerWu Qiang, chercheur indépendantfranceinfo

Selon lui, les voix dissidentes sont camouflées dans la presse traditionnelle."On assiste à une grande émotion mais il est impossible de la percevoir dans les médias officiels traditionnels. Donc on ne voit pas la véritable réaction de la population", poursuit le chercheur indépendant.

Le nouvel amendement grave dans la Constitution la pensée de Xi Jinping et un rôle plus important pour le parti. On s’attend à un plus grand contrôle sur la société civile.