Trophée des champions en Chine : les clubs français à la conquête de nouveaux supporters et d'investisseurs

Le PSG s'est largement imposé face à Monaco (4-0) samedi lors du Trophée des champions. Mais au délà du défi sportif, la rencontre avait pour objectif de séduire un nouveau public. 

Le PSG a remporté le trophée des champions 2018, 4-0 contre Monaco
Le PSG a remporté le trophée des champions 2018, 4-0 contre Monaco (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Le PSG a remporté samedi 4 août son 8e Trophée des champions, en battant Monaco à Shenzhen en Chine. Un match à l'enjeu sportif mais qui avait aussi pour objectif de convertir les non-initiés au football.  

"Il s'agit de chercher un nouveau public et de nouveaux fans", a expliqué Bastien Drut, économiste du sport à franceinfo. Selon lui, ces tournées en Asie ou aux États-Unis ont aussi pour but de gagner de nouveaux abonnés sur les réseaux sociaux. "Il faut savoir que les grands clubs européens sont des mastodontes sur les réseaux sociaux. Pour le Paris Saint-Germain, c'est 40 à 45 millions de followers sur Facebook et cela a une très forte importance financière puisque les clubs arrivent à monnayer ces followers auprès des sponsors", explique l'économiste du sport. 

C'est du soft power, en essayant de marquer les esprits dans des domaines autres que le domaine économiqueBastien Drutà franceinfo

Bastien Drut explique que la Chine investit massivement dans le football européen. "Des investisseurs chinois ont acheté des clubs européens, environ 30 entre 2015 et 2017, comme Nice par exemple. Donc, il y a une vraie volonté politique de la Chine d'investir dans le foot", assure-t-il. 

Selon lui, Pékin ne souhaite pas seulement investir dans le football européen : "La Chine ambitionne d'organiser la Coupe du monde d'ici 2030, et de la gagner quelques années plus tard".