Cet article date de plus de cinq ans.

Renault arrive en Chine avec de grandes ambitions

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Renault
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Renault ouvre sa première usine en Chine. Une grande étape selon Carlos Ghosn, le PDG du constructeur français, qui produira 150 000 véhicules par an sur ce site.

Mieux vaut tard que jamais. Renault arrive bon dernier en Chine, après la plupart des constructeurs mondiaux, mais l'ancienne régie met les bouchées doubles. Cette usine gigantesque située à Wuhan, dans la province de Hubei, a été construite en deux ans. Du jamais-vu : première pierre en 2014, première voiture fin 2015. 2 000 employés, dont une centaine d'expatriés, fabriqueront 150 000 voitures cette année.

Un seul modèle fabriqué

Modèle unique fabriqué pour le moment : le Kadjar, déjà connu en France, mais adapté au marché chinois. Si la société française a construit une usine aussi grande, c'est que ses ambitions le sont aussi, notamment dans le véhicule électrique. Le prochain plan quinquennal chinois devrait fixer comme ambition le pourcentage de 20% de véhicules électriques. Arrivé en retard, Renault n'a pas l'intention de manquer ce rendez-vous.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.