Méthode abacus : des enfants calculent à grande vitesse avec leurs doigts

Des enfants sont capables de résoudre des opérations mathématiques compliquées en seulement quelques secondes grâce à une méthode gestuelle efficace, originaire de Chine.

France 3

À Lingolsheim, près de Strasbourg (Bas-Rhin), des petites filles agitent leurs doigts dans tous les sens. Ce sont des as du calcul mental. En quelques secondes, elles additionnent et soustraient à une vitesse faramineuse. Leur secret : l'abacus, un boulier originaire de Chine. L'apprentissage se fait en deux étapes : les enfants apprennent à calculer avec l'objet, puis ils l'imaginent avec leurs doigts et font tout de tête.

Un extraordinaire développement de la concentration

"Ça lui a permis de prendre confiance en elle et elle aime bien venir dans ce cours", raconte une mère d'élève. L'objectif n'est pas de faire des mathématiciens de ces enfants même s'ils apprécient de devenir les meilleurs en calcul en classe, ou de pouvoir rapidement déduire la somme donnée à un commerçant. Outre ces applications concrètes, la méthode abacus permet un extraordinaire développement de la concentration. Par exemple, une des élèves récite un poème tout en réalisant des calculs mentaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe de mathématiques à Nice. (illustration)
Une classe de mathématiques à Nice. (illustration) (YANN COATSALIOU / AFP)