Le quartier asiatique de Paris se prépare au Nouvel An

Mardi 5 février se déroule le Nouvel An chinois, l'année du cochon de terre. Direction le quartier asiatique de Paris, dans le 13e arrondissement, à quelques jours des festivités.

FRANCE 3

Elles sont 33, des silhouettes de béton visibles à des kilomètres. Au pied des tours du 13e arrondissement de Paris, un petit air d'Asie court les avenues. Sun-Lay Tan est un enfant du quartier, né en France de parents sino-cambodgiens. Comme des milliers d'autres qui ont fui la guerre, et le régime des Khmers rouges, ils ont trouvé asile ici. "Ça a été le quartier de la renaissance et ils ont voulu rester ici. C'était un quartier en construction. Il y avait ce parallèle entre la reconstruction de leur vie et la construction du quartier. En fait, le quartier a évolué en même temps que les Asiatiques qui sont arrivés en France", explique-t-il.

Le Chinatown d'Europe

Fin des années 1960, on rase des milliers de vieilles bâtisses. Les impasses populaires laissent place à des tours de béton. 16 000 nouveaux logements. La mayonnaise ne prend pas, car les classes moyennes françaises boudent ces ensembles. Les logements vacants accueilleront les réfugiés du Sud-Est asiatique à partir de 1975. Un second souffle pour le 13e arrondissement. Boutiques et restaurants fleurissent. À partir des années 1980, une immigration chinoise et économique arrive dans le quartier. Le 13e arrondissement est devenu le premier Chinatown d'Europe, en bonne place sur tous les guides touristiques. Bonheur et prospérité, c'est ce que l'on se souhaitera mardi 5 février, à l'occasion du Nouvel An chinois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mardi 5 février se déroule le Nouvel An chinois, l\'année du cochon de terre. Direction le quartier asiatique de Paris, dans le 13e arrondissement, à quelques jours des festivités.
Mardi 5 février se déroule le Nouvel An chinois, l'année du cochon de terre. Direction le quartier asiatique de Paris, dans le 13e arrondissement, à quelques jours des festivités. (FRANCE 3)