Cet article date de plus de cinq ans.

La PHOTO. Mystérieuse démolition d'une statue géante de Mao en Chine

Les images de la statue dorée de 37 mètres du Grand Timonier ont fait le tour de la planète et des réseaux sociaux. Erigé dans un champ de la province du Henan (centre), le monument aura fait long feu: des photos circulant sur internet montrent déjà un trou béant à l'arrière du torse géant de Mao, et sa tête enveloppée de noir.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Qui a démoli la statue de Mao assis, réfléchissant les mains croisées? Le monument peint en doré a été retrouvé partiellement détruit, selon le portail d'information chinois People's Net, proche du pouvoir. Mais la raison «n'est pas claire», indique ce média officiel qui révèle que la statue «n'aurait pas été enregistrée, ni approuvée» par les autorités locales. L'ouvrage, achevé en décembre 2015, a été critiqué pour son coût (3 millions de yans, soit 420.000 euros) et son emplacement, dans une région où la famine à la fin des années 1950 avait tué des millions de personnes, ont souligné des internautes. Natif de la région du Hunan, Mao Tsé-Toung, mort à Pékin en 1976, reste une figure vénérée par une bonne partie des Chinois. Il avait fondé la République populaire de Chine en 1949, une stricte censure laissant dans l'ombre ses désastreuses campagnes politiques qui ont fait des millions de morts, du Grand bond en avant (1958-62) à la décennie de la Révolution culturelle, lancée en 1966.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.