La France et la Chine s'entendent pour ouvrir un Centre Pompidou à Shanghai

L'inauguration est prévue pour le début de l'année prochaine.

Le Centre Pompidou d\'art contemporain de Metz (Moselle), le 12 avril 2017.
Le Centre Pompidou d'art contemporain de Metz (Moselle), le 12 avril 2017. (SOBERKA RICHARD / HEMIS.FR / AFP)

En visite d'Etat en Chine, Emmanuel Macron a annoncé, mardi 9 janvier, un accord entre Paris et Pékin pour établir un Centre Pompidou d'art contemporain à Shanghai. Il s'agit d'une nouvelle étape après l'annonce, en juillet, d'un protocole d'accord entre le musée français et une entreprise publique chinoise pour une implantation en 2019.

Ce nouveau Centre Pompidou sera accueilli au West Bund Art Museum, un édifice de près de 25 000 m2 conçu par l'architecte britannique David Chipperfield. La construction du bâtiment a démarré fin 2016 et devrait s'achever fin 2018. "Plus d'une vingtaine de manifestations [y] seront présentées durant les cinq premières années", avait indiqué la direction parisienne en juillet.

"Une place importante" sera également accordée "à la création contemporaine chinoise", y compris au Centre Pompidou à Paris, avait aussi précisé le musée.

D'autres antennes dans le monde

Le Centre Pompidou, qui possède l'une des plus importantes collections d'art contemporain au monde, mène une politique d'ouverture à l'international, notamment en Asie. Il entend décliner son concept de "Centre Pompidou provisoire" testé depuis 2015 à Malaga (Espagne).

Une implantation provisoire représente une source de revenus pour la "maison-mère", qui perçoit une redevance. Elle est aussi une façon pour le Centre Pompidou de valoriser ses savoir-faire et d'être "présent sur les scènes émergentes" pour enrichir sa collection par des acquisitions.

Le Centre Pompidou avait aussi annoncé, en 2016, un projet d'implantation à Séoul, mis entre parenthèses par la crise politique qui a touché la Corée du Sud, ainsi que la création en 2020, en association avec la région de Bruxelles, d'un nouvel espace dédié à l'art moderne et contemporain et à l'architecture dans la capitale belge.