VIDEO. Hong Kong : "Nous serons de retour", avertissent les manifestants délogés

Les autorités ont donné 30 minutes aux protestataires pour quitter les lieux, jeudi, faute de quoi ils seront arrêtés. 

REUTERS

Ils sont chassés, après onze semaines de mobilisation. Les autorités de Hong Kong ont commencé, jeudi 11 décembre, à faire évacuer le principal site occupé par les manifestants prodémocratie.

Au petit matin, plusieurs centaines de policiers sont arrivés dans le quartier d'Admiralty, situé tout près des bureaux du gouvernement, où se trouvent les principaux sites de contestation. Les autorités ont donné 30 minutes aux manifestants pour quitter les lieux, faute de quoi ils risqueront l'arrestation. Des ouvriers ont utilisé des cisailles pour faire tomber les barricades.

Larmes aux yeux

Les manifestants ont opposé peu de résistance, même si beaucoup avaient les larmes aux yeux en quittant le site. D'autres soulignaient que ces manifestations ont insufflé une dynamique prodémocratique. "Nous serons de retour", indiquait une banderole en plein cœur du site de la contestation. 

Des ouvriers démontent des barricades des militants prodémocratie à Hong Kong, le 11 décembre 2014. 
Des ouvriers démontent des barricades des militants prodémocratie à Hong Kong, le 11 décembre 2014.  (ALEX OGLE / AFP)