Hong Kong : affrontements entre manifestants et les forces de l'ordre

Des affrontements entre des dizaines de milliers de manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu lundi 1er juillet à Hong Kong, le jour de l'anniversaire de la rétrocession du territoire à la Chine.

FRANCE 2

Les manifestants à Hong Kong refusent de se soumettre au régime chinois, à ses règles, à sa justice. Hostiles au gouvernement pro-Pékin, ils ont affronté la police et envahi le parlement de Hong Kong lundi 1er juillet dans l'après-midi. Les forces de l'ordre les ont délogés en utilisant du gaz lacrymogène.

Un mouvement prodémocratie

Tout a commencé lundi 1er juillet au matin. À l'aide de barres de fer, des panneaux de signalisation, de barrières antiémeutes, les manifestants ont réussi à forcer les portes du parlement et à détruire tout ce qu'ils trouvaient sur leur passage, notamment le portrait de Carrie Lam, la cheffe du gouvernement soutenue par Pékin. Jusqu'à présent le mouvement était pacifique, mais ces manifestants exigent aujourd'hui la démission de tous les dirigeants. Les forces de l'ordre ont repris le contrôle du parlement dans la soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les manifestants hostiles au gouvernement pro-Pékin ont envahi l\'hémicycle du Parlement, le 1er juillet à Hong Kong (Chine).
Les manifestants hostiles au gouvernement pro-Pékin ont envahi l'hémicycle du Parlement, le 1er juillet à Hong Kong (Chine). (VIVEK PRAKASH / AFP)