"Ce qui se passe à Hong Kong fait peur" : à Taïwan, les électeurs votent pour la présidentielle et s'inquiètent de la relation avec Pékin

Les Taïwanais votent samedi pour une élection présidentielle largement dominée par l'avenir des relations de cette île avec la Chine. 

Des électeurs à Taïwan, le 11 janvier 2020. 
Des électeurs à Taïwan, le 11 janvier 2020.  (HOW HWEE YOUNG / EPA)

À Taïwan, 19 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour la présidentielle samedi 11 janvier, ainsi que pour des élections législatives. Parmi les favoris, il y a la présidente sortante, en lice pour un second mandat et qui se présente comme la garante des valeurs démocratiques face à l'autoritarisme de Pékin. La Chine considère que le territoire de l’île démocratique lui appartient et le régime communiste surveille d'ailleurs de près ces élections qui représentent un défi, alors qu'une partie d'Hong Kong, à quelques centaines de kilomètres, manifeste depuis des mois. 

Des expatriés en France de retour pour voter 

Dans un quartier résidentiel de Taipei, madame Li, 70 ans, est une jeune grand-mère dynamique qui habite à Paris. Comme d'autres Taïwanais vivant à l'étranger, elle a pris spécialement l'avion pour ces élections porteuses de deux visions différentes de l'avenir de Taïwan. "C'est très important ce vote pour mes enfants, mes petits-enfants et pour la démocratie, explique madame Li à franceinfo. C'est important parce que ce qui se passe à Hong Kong fait peur."

Il faut que Taïwan garde sa démocratie et je ne pense pas que ça va marcher facilement avec la Chine. J'ai quand même fait 12 heures d'avion pour arriver ici. Madame Lià franceinfo

Trois millions de jeunes sont appelés à voter. Le Pdp, le parti de la présidente sortante et son adversaire, favorable à un rapprochement avec Pékin, cherchent à les courtiser. Cependant, le bilan du gouvernement sortant parle plutôt à la jeunesse taïwanaise. "Je trouve que le Pdp, le parti au pouvoir, a fait de bonnes choses et qu’il peut continuer sur la bonne voie, explique un boulanger âgé de 30 ans. Ils ont instauré le mariage pour tous qui a été une loi importante pour moi. Sur le plan économique, le problème est mondial mais à Taïwan la situation s'est améliorée depuis la crise financière. Les gens ne vivent pas mal, ça montre que la politique du gouvernement est bonne. Les chiffres le montrent", conclut-il. 

Les résultats de l'élection sont attendus dans la soirée. Les derniers sondages donnent la présidente sortante favorite mais l’inquiétude est palpable dans la petite île démocratique.

À Taïwan, les électeurs votent pour la présidentielle et s'inquiètent de la relation avec Pékin - Le reportage de Dominique André
--'--
--'--