Des navires et avions américains vont effectuer de nouveaux passages dans le détroit de Taïwan

Les forces américaines "vont continuer à voler, naviguer ou opérer partout où le droit international l'autorise", a déclaré Kurt Campbell, coordinateur de la Maison Blanche pour l'Asie-Pacifique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des cargos naviguent au large de l'île de Pingtan, l'un des points les plus proches de la Chine continentale depuis Taïwan, le 5 août 2022. (HECTOR RETAMAL / AFP)

Washington va renforcer ses relations commerciales avec Taïwan et effectuer de nouveaux passages aériens et maritimes dans le détroit, en réponse aux actions "provocatrices" de la Chine, a annoncé un haut responsable américain, vendredi 12 août. Une "feuille de route ambitieuse" sur le commerce sera dévoilée "dans les prochains jours", a déclaré Kurt Campbell, coordinateur de la Maison Blanche pour l'Asie-Pacifique.

Ce conseiller de Joe Biden a affirmé que Pékin avait utilisé la récente visite de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, pour tenter de bouleverser le statu quo concernant la situation de l'île. Kurt Campbell a déclaré que cette visite à Taïwan était "cohérente" avec la politique de Washington, et que la Chine avait "surréagi". Selon lui, Pékin a utilisé ce prétexte pour "lancer une campagne de mise sous pression contre Taïwan (...) mettant en péril la paix et la stabilité à travers le détroit".

Après la visite de Nancy Pelosi, la Chine avait lancé des exercices aériens et maritimes de plusieurs jours autour de l'île. En réponse, les Etats-Unis ont réaffirmé leur engagement dans la région. Kurt Campbell a déclaré que l'administration Biden "continuerait de renforcer [ses] liens avec Taïwan, notamment en continuant de faire progresser nos relations économiques et commerciales". Par ailleurs, "dans les prochaines semaines", des navires et avions américains vont effectuer de nouveaux passages "classiques" dans le détroit.

"[Les forces américaines] vont continuer à voler, naviguer ou opérer partout où le droit international l'autorise."

Kurt Campbell, coordinateur de la Maison Blanche pour l'Asie-Pacifique

Critiquant la décision de la Chine d'arrêter sa coopération avec les Etats-Unis concernant le climat, Kurt Campbell a affirmé que Washington continuait de garder les canaux de communication "ouverts" avec Pékin. Le gouvernement taïwanais, de son côté, a salué les annonces américaines. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères taïwanais a exprimé ses "sincères remerciements" pour ses "actions concrètes en faveur de la sécurité dans le détroit de Taïwan et la paix dans la région".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.