Corée du Nord : Kim Jong-un s'est bien rendu en Chine

Kim Jong-un a bien été reçu à Pékin mardi 27 mars. Une visite historique chez son allié chinois avant le sommet prévu fin mai entre le leader nord-coréen et Donald Trump.

France 2

C'était lui le mystérieux passager du train nord-coréen arrivant et partant du train mardi soir : Kim Jong-un, le numéro un du régime de Pyongyang en personne. Ce n'est pas un hasard s'il est venu chez le grand frère chinois pour sa première visite à l'étranger depuis qu'il a succédé au pouvoir à son père en 2011. La Chine et la Corée du Nord sont traditionnellement alliées depuis la guerre froide.

Revue des troupes et banquet

Mais du fait des sanctions de l'ONU liées aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens et appliquées à la lettre par les Chinois, les relations s'étaient considérablement tendues. Signe de détente : première rencontre avec le président chinois Xi Jinping. Même si la visite est qualifiée de non officielle, Kim Jong-un a eu droit aux honneurs : revue des troupes et banquet. Il est évidemment venu chercher un soutien de la Chine avant sa rencontre avec le président sud-coréen au mois d'avril et le sommet avec Donald Trump fin mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kim Jong-un a rencontré son homologue chinois Xi Jinping lors d\'une visite historique à Pékin, le 28 mars 2018.
Kim Jong-un a rencontré son homologue chinois Xi Jinping lors d'une visite historique à Pékin, le 28 mars 2018. (CCTV)