COP21 : La Chine à l'épreuve de l'écologie

L'Empire du milieu commence à s'ouvrir à l'écologie. Elle pourrait représenter un accélérateur de croissance. Le point avec Alain de Chalvron.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La Chine a longtemps été réfractaire au combat pour la planète. Cela pourrait changer. Le pays entend faire des efforts. "Depuis plusieurs jours, on déguste et ce dimanche était le pompon", confirme le journaliste. "La municipalité de Pékin vient de décréter l'alerte orange à cause de pics de pollution impressionnants", souligne Alain de Chalvron. Ils dépassent parfois de vingt fois les préconisations de l'OMS. "Il y a une prise de conscience de la population et des autorités. Autrefois un frein, elle est en train de devenir un moteur", ajoute-t-il.

L’écologie, le nouveau dossier important de Pékin

Le Président s'est fixé d'inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030. Cet objectif pourrait être atteint beaucoup plus tôt, peut-être même dès 2020. "Les Chinois ont même accepté un mécanisme d'inspection que les Américains, eux, ont refusé", souligne enfin Alain de Chalvron. La COP21 devra donc compter avec une Chine bien décidée à faire de l'écologie une priorité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une usine à charbon à Huai\'an, en Chine, le 8 février 2015.
Une usine à charbon à Huai'an, en Chine, le 8 février 2015. (ZHOU CHANGGUO / IMAGINECHINA / AFP)