Chine : Wuhan, épicentre de la planète en 2020

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : Wihan, épicentre de la planète en 2020
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron - France 2
France Télévisions

Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recevait le premier signalement d’un cas de pneumonie atypique à Wuhan, en Chine. Ce fut le point de départ d’une épidémie qui a frappé la planète entière. Retour sur une année de crise sanitaire.

En Chine, où est apparue l’épidémie de Covid-19, la lutte contre le virus qui mobilise la planète depuis près d’un an est déjà mise en scène au théâtre, comme si c’était un lointain souvenir. Il faut revenir en décembre 2019, à Wuhan, pour en retrouver le point de départ. La maladie, qui n’a pas encore de nom, commence à se répandre au sein de la ville de 11 millions d’habitants, à commencer par le fameux marché aux poissons, fermé le 1er janvier. Une vingtaine de jours plus tard, les autorités chinoises prennent une décision tardive et sans précédent : boucler Wuhan.

Pas de confinement national, mais un dépistage en masse

La psychose s’installe. Les malades sont isolés dans les hôpitaux et dans des stades réquisitionnés, tout comme les cas contacts. Mi-février, les habitants ont interdiction de sortir de chez eux. Un confinement strict qui dure plus d’un mois et demi, avec livraison de nourriture à domicile. Le confinement n’a pas été décrété au niveau national, mais les tests de dépistage se multiplient. Après 76 jours coupés du monde, le blocus est levé à Wuhan. La Chine est le premier pays à être tombé malade, mais aussi le premier à être guéri et à retrouver l’appétit de consommer. L’économie chinoise est repartie en flèche dès le printemps.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.