Chine : les Chinois veulent lutter pour préserver leurs villages

Le boom économique a provoqué un exode rural. Les villages désertés tombent en ruine. Le reportage de France 2.

FRANCE 2

C'est l'un des plaisirs du voyageur en Chine : des villages qui semblent sortis du temps. L'architecture est tantôt riche, tantôt dépouillée, mais les toits sont toujours des oeuvres d'art. Ces villages préservés, il y en a de moins en moins. Soit ils sont défigurés par des constructions, soit ils meurent doucement. En 10 ans, un million de villages ont disparu, soit 3 000 par jour en moyenne.

Subventions de l'État

Au sud de Shanghai, les villages ont échappé à la folle construction des deux dernières décennies. Les villages sont malades, habités par des vieillards que - fait nouveau en Chine - certains ont juré de sauver. "Nous, les autorités locales, on a décidé une politique pour que les gens restent grâce à des subventions et en améliorant les infrastructures", explique Wu Xiu Yue, maire de Shi Du. Un homme ayant fait fortune a décidé de rénover 28 maisons de son village. Son objectif est d'en faire des maisons d'hôtes pour développer le tourisme. La tendance lourde reste néanmoins l'urbanisation de la Chine. D'ici 2050, 80% des Chinois vivront dans les villes. Mais la prise de conscience pour préserver les villages est une tendance minoritaire qui s'exprime de plus en plus fort.

Le JT
Les autres sujets du JT