Chine : le président Xi Jinping accroît un peu plus son pouvoir

Le Parti communiste chinois a conféré à son secrétaire général – et président de la Chine – un "rôle central". Un nouveau signe de renforcement des pouvoirs de Xi Jinping.

Le numéro un chinois, Xi Jinping, le 15 octobre 2016 à Goa (Inde).
Le numéro un chinois, Xi Jinping, le 15 octobre 2016 à Goa (Inde). (XINHUA / SIPA)

Du jamais-vu depuis Mao Zedong. Le Parti communiste chinois a conféré, jeudi 27 octobre, à son secrétaire général, le président Xi Jinping, un "rôle central" lors du plénum annuel, une réunion de quatre jours du parti à Pékin. Dans un communiqué, le Parti communiste chinois appelle tous ses membres à "s'unir étroitement autour du comité central du PCC avec le camarade Xi Jinping occupant un rôle central".

Un message qui n'a rien d'anecdotique. Depuis son arrivée fin 2012 au sommet de l'organigramme communiste, Xi Jinping étend son emprise davantage que tout autre dirigeant depuis le fondateur du régime, Mao Zedong. Au point que certains estiment qu'il pourrait vouloir rester au pouvoir après 2022, au-delà du traditionnel mandat de dix ans.

"C'est une immense régression"

L'utilisation du terme "central" pourrait évoquer, selon les analystes, la suprématie d'un leader unique, alors que le pouvoir au sein du Parti communiste est traditionnellement collégial depuis la mort de Mao en 1976. Un système mis en place afin d'éviter la réédition des dérives autoritaires du Grand timonier.

"C'est une immense régression pour la réforme politique et institutionnelle", une sorte de retour au "culte de la personnalité", à l'image de Mao, commente Willy Lam, spécialiste de la Chine et du Parti communiste à l'Université chinoise de Hong Kong. "Quand on est central dans la direction du Parti, on peut être éternel", estime-t-il.

"Xi Jinping est réellement un homme politique assoiffé de pouvoir. Il s'est déjà nommé chef de plusieurs groupes de travail, même de ceux chargés des finances et de l'économie, poursuit le chercheur, avant de conclure : La puissance appelle la puissance."