Chine : le baby-boom du deuxième enfant

Pour lutter contre le vieillissement de sa population, la Chine a levé en 2016 sa politique de l'enfant unique. Le résultat est probant : un an plus tard, le pays connait un véritable baby-boom.

Voir la vidéo
france 2
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans ses rêves les plus fous, Emily Wang n'aurait jamais imaginé avoir deux enfants. Mais depuis un an, un nouveau venu est arrivé dans la famille. Une mère, deux enfants, l'image est presque impensable en Chine, pays de l'enfant unique jusqu'en 2016. Emily et son mari voulaient un deuxième enfant et ont profité de la fin de la politique de l'enfant unique. Et ils ne sont pas les seuls. La Chine connait un baby-boom sans précédent : 11.6 millions de naissances cette année. Le gouvernement affiche son optimisme et prévoit jusqu'à 19 millions de naissances par an jusqu'en 2020.

Des frais supplémentaires

Dans la famille Wang, on reconnait pourtant qu'agrandir une famille dans une ville comme Pékin coûte très cher. Éducation, santé, logement, si eux peuvent se le permettre, ce n'est pas le cas de tous les Chinois. Pékin réfléchit aujourd'hui à une prime pour le deuxième voire le troisième enfant. Ce baby-boom est pourtant encore insuffisant pour faire face au vieillissement de la population. Beaucoup continuent de dire que la Chine sera vieille avant d'être riche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux élèves dans une école primaire chinoise, à Ganjia.
Deux élèves dans une école primaire chinoise, à Ganjia. (MAXPPP)