Chine : des agences pour dissuader les maîtresses de maris infidèles

France 2 est partie à la rencontre de ces Chinois dont le métier est de dissuader les maîtresses des maris infidèles.

FRANCE 2

À Shanghaï et dans les grandes villes chinoises, quand une femme découvre que son mari a une relation extra-conjugale, c'est généralement à cette porte qu'elle vient frapper : la plus grande agence de décourageurs de maîtresses. Ici, on éloigne et traque les maîtresses de maris infidèles. "L'objectif ultime c'est de sauver le mariage de ma cliente", explique Ming Li de l'agence Weiqing. Alors, comment éloigner ces intruses ? Grâce à 300 agents répartis dans tout le pays.

Des détectives ou espions anti-divorce

Ils sont prêts à tout pour dissuader ou persuader les maîtresses de quitter ces hommes qui les entretiennent généralement. L'idée ? Se créer une nouvelle identité pour soit séduire la maîtresse, soit devenir son confident et la persuader de quitter son amant. Une méthode relativement douce. D'autres agences n'hésitent pas à utiliser l'humiliation publique ou le flagrant délit. La cible n'est jamais le mari, c'est toujours la maîtresse. Il faut six mois en moyenne pour l'équipe de Ming Li pour résoudre un cas, facturé 60 000 euros. Mais elle le garantit, l'agence à plus de 90% de réussite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un mur avec des cœurs, photographié en France.
Un mur avec des cœurs, photographié en France. (MAXPPP)