Chine : 22 mineurs pris au piège après un accident dans une mine d'or

En décembre, 23 mineurs avaient perdu la vie dans une autre mine à Chongqing, dans le sud-ouest du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'explosion s'est produite dimanche 10 janvier vers 14 heures (7 heures à Paris) dans une mine située à Qixia, dans la province du Shandong (Chine). (GOOGLE MAPS)

Vingt-deux mineurs sont coincés depuis près de 48 heures à la suite d'une explosion dans une mine d'or en construction dans l'est de la Chine, ont rapporté les autorités dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 janvier. L'explosion s'est produite dimanche vers 14 heures (7 heures à Paris) dans une mine située à Qixia, dans la province du Shandong (est du pays), ont annoncé les autorités locales sur les réseaux sociaux.

La déflagration a gravement endommagé l'échelle donnant accès au fond de la mine ainsi que les câbles de communication. Les sauveteurs sont donc sans nouvelles des mineurs, selon l'annonce diffusée lundi soir. Le communiqué ne précise pas à quelle profondeur ces derniers peuvent se trouver.

Des accidents fréquents

La mine appartient à l'entreprise locale Shandong Wucailong Investment. La Chine est le premier producteur d'or mondial, avec 11% du total extrait à la surface du globe en 2019, selon le Conseil mondial de l'or. Le pays comptait plus de 3 000 mines d'or en 2016, selon une étude des services géologiques nationaux.

Les accidents de mine sont courants en Chine, où le secteur présente un mauvais bilan en termes de sécurité et où les réglementations sont rarement appliquées. En décembre, 23 mineurs ont perdu la vie dans une mine de charbon à Chongqing, dans le sud-ouest du pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.