Cet article date de plus de sept ans.

Ce que l'Etat islamique a écrit à la famille de James Foley

C'est le GlobalPost, le site pour lequel travaillait le journaliste américain exécuté, qui a pris la décision de publier l'émail envoyé par les djihadistes à sa famille. Avec l'accord de celle-ci.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le GlobalPost a publié cette nuit la lettre de menaces de l'Etat islamique © Capture d'écran globalpost.com)

C'est le 12 août dernier que la famille de James Foley a reçu cet email de l'Etat islamique. Un texte publié en intégralité par le GlobalPost "par volonté de transparence et pour rendre pleinement compte de l'histoire de Jim. Nous pensons que ce texte offre un éclairage sur les motivations et les tactiques de l'Etat islamique." Les Foley avaient déjà reçu une demande de rançon le 26 novembre 2013 dans laquelle selon le journal les djihadistes demandaient "100 millions d'euros ou la libération de prisonniers non identifiés détenus par les Etats-Unis."

Payer une rançon "comme d'autres gouvernements l'ont accepté"

Cet email du 12 août s'adresse à la famille du journaliste mais aussi "au gouvernement américain et à ceux qui le suivent comme des moutons".  "Vous avez eu de nombreuses occasions de négocier la libération des vôtres via des transactions en argent liquide comme d'autres gouvernements l'ont accepté". Et toujours dans cet email, l'Etat islamique indique qu'il a proposé un échange avec des "musulmans que vous détenez actuellement". "Après votre honteuse défaite en Irak, nous n'avons pas attaqué votre pays ou vos citoyens malgré notre capacité à le faire!" L'Etat islamique explique donc par les "lâches" frappes américaines, "en évitant une confrontation face à face",  la décision qui a été prise - et à ce moment là a priori par encore mise en oeuvre - d'exécuter le journaliste américain.

" Aujourd'hui nos épées sont sorties. Vous et vos citoyens paierez le prix de vos bombardements! Le premier d'entre eux étant le sang du citoyen américain, James Foley! Il sera exécuté".

Le GlobalPost précise qu'il a été autorisé par la famille de James Foley à rendre publique l'intégralité de ce texte.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.